LES SOUFFRANCES VERTÉBRALES

Le mal de dos n’est pas une maladie mais un symptôme. Le plus souvent, il s’agit d’un problème «mécanique» qui résulte de la détérioration (douloureuse), d’un ou de plusieurs éléments constituant la colonne vertébrale (os, ligaments, disques, muscles, articulations).

Problèmes de disques

Le disque est composé d’une partie centrale : Le noyau (nucléus pulposus) et d’une partie périphérique : L’anneau (annulus fibrous). Le noyau est un petit « ballon gonflé d’eau » situé légèrement à la partie postérieure du disque, très riche en eau (80% chez le sujet jeune), il encaisse et transmet les pressions à l’anneau fibreux. L’anneau fibreux est un fibro-cartilage constitué de lamelles concentriques dont la texture est faite pour amortir les chocs. En cas de contraintes excessives : Mauvaise posture prolongée ou faux mouvement, des fissures dans l’anneau chassent le noyau du disque vers l’arrière en irritant les nerfs et les ligaments. C’est ainsi qu’apparaît le lombago qui peut en s’aggravant occasionner notamment une sciatique. Cette sciatique survient brutalement après un effort déclenchant, le plus souvent en soulevant un poids trop lourd dans une mauvaise position. La douleur suit le trajet du nerf. Parfois, on peut ressentir des fourmillements et une perte de sensibilité. Le dos est contracté et douloureux.

Troubles statiques

Vous trouvez ci-dessous un récapitulatif des différentes pathologies du rachis dues aux problèmes de dos et postures qui peuvent engendrer des douleurs modérées à sévères.

L’hyperlordose lombaire : Exagération de la courbure lombaire (reins cambrés). C’est souvent une compensation (cyphose) mais souvent due à un relâchement abdominal, à une obésité, grossesse, etc… L’hyperlordose prolongée crée des tensions lombaires basses (fatigue…).
Le cas du spondylolisthesis : Glissement en avant de la cinquième ou de la quatrième vertèbre lombaire.
L’hyperlordose cervicale : Exagération de la courbure cervicale. Elle résulte souvent d’une compensation de la cyphose dorsale. Cela crée des tensions musculaires postérieures.
Le dos plat : Diminution des courbures vertébrales.
La scoliose : Déviation de la colonne dans le plan frontal avec inclinaison des vertèbres vers la convexité.
Dos rond ou cyphose : Habituellement, la cyphose touche préférentiellement la colonne dorsale (partie de la colonne vertébrale correspondant au dos, entre les omoplates). Il s’agit d’une déviation de la colonne vertébrale à convexité postérieure. Le dos rond est la mauvaise posture la plus courante. Elle entraîne une déformation de l’ensemble du corps et entraîne des compensations avec hyperlordose lombaire et cervicale. L’excès de cyphose dorsale peut avoir un retentissement sur la capacité respiratoire. A plus ou moins long terme, avec l’âge et l’importance de la cyphose, cela pourra devenir un handicap.

L'arthrose et l'ostéoporose

L’arthrose est le vieillissement du cartilage articulaire phénomène dégénératif). Cela débute à vingt ans et touche à peu près toutes les articulations (ex : arthrose de la hanche). C’est un phénomène normal mais qui touche les gens de façon inégale ; rôle de l’hérédité, du travail, des contraintes en cas de troubles statiques, du poids, etc… Au niveau de la colonne, l’on constate des « becs de perroquets », ostéophytes ou des condensations osseuses. Par contre, l’arthrose entraîne une diminution de la mobilité, une ankylose, des contractures musculaires, et des blocages avec parfois des crises inflammatoires et des périodes douloureuses. Enfin, il ne faut pas oublier l’ostéoporose qui tend à déformer la colonne vertébrale et à fragiliser le squelette.